Je me souviens que lorsque j’étais encore jeune étudiant en RH, à l’occasion d’un stage, le DRH qui m’accueillait m’avait dit : “Pour être DRH, il n’est pas nécessaire de suivre une formation RH. Une bonne formation en philosophie ou en théologie est un très bon socle. Le reste n’est que de la technique que vous trouverez dans les livres.”

Ces mots résonnent particulièrement pour moi alors que la France se dé-confine lentement à partir d’aujourd’hui. Face aux besoins croissants

  • de sens au travail,
  • de quête d’épanouissement personnel,
  • d’une éthique du travail,
  • de prise en compte des aspects environnementaux dans l’activité des entreprises,
  • etc.

… je pense en effet que le monde des RH a besoin plus que jamais de DRH penseurs, humanistes et visionnaires.

Qu’en pensez-vous ?